deluy.h
Henri DELUY

Né Marseille en 1931. Poète, il est aussi un inlassable passeur de poésie. Il anime la revue Action Poétique depuis 1955 et dirige depuis 1990 La Biennale Internationale des Poètes en Val-de-Marne (mais vient de céder la main à Jean-Pierre Balpe).

Son activité éditoriale est tellement intense qu’il est difficile de donner une bibliographie, d’autant que la plupart de celles auxquelles on peut se référer, mêlent intimement les recueils personnels d’Henri Deluy et ses préfaces, présentations, traductions et anthologies.

Henri Deluy a en effet construit de nombreuses anthologies (poètes néerlandais, troubadours galégo-portugais, poésie française contemporaine) et a traduit, seul ou en collaboration, des poètes allemands, slovaque (Leco Novomesky), tchèque (Jaroslav Seifert), portugais (Pessoa, Adilia Lopes), russe (Alexandre Tvardosky, Marina Tsvétaïeva, Anna Akhmatova, Maïakovski), grec (Constantin Cavafy), espagnol (Saül Yurkievich, Reina Maria Rodriguez), flamand (Paul van Ostraijen).

Henri Deluy a commencé à intervenir dans le milieu poétique à une vingtaine d'années. Découvrant la naissance de la revue Action poétique, il s'y investit et en devient le directeur à partir de 1955. Passionné de poésie, il entrera aussi au comité de rédaction de la revue If.

Mais son intérêt pour la poésie ne s'arrête pas aux revues et à l'écriture de ses propres textes ; il consacre une partie de ses activités à traduire des auteurs étrangers notamment hollandais, comme Adriaan Roland Holst, ou allemands.

Il a fondé le festival Biennale Internationale des Poètes en Val-de-Marne qu'il a dirigé jusqu'en 2005, laissant alors sa place à Jean-Pierre Balpe

 

 

 

 

 

 

Retour >