Karin HUET

Écrivaine voyageuse il est primordial pour elle d’arpenter la Terre-Mer avec ses membres, ses muscles, ses os, la mesurer avec son souffle, en palper les textures avec ses paumes, ses plantes, la connaître avec sa peau. Karin marche, nage, pagaye. Aime rencontrer les autres animaux, même les humains. De ces contacts naissent des chants, des gestes et des manuscrits, des récits, des poèmes, des histoires inventées.

Karin Huet a étudié l’ethnologie et l’anglais. Elle a exercé diverses activités : traductrice, gardienne de Monument Historique à Fréjus, professeur de français- anglais-espagnol en Polynésie, ouvrière ostréicole sur le Bassin d’Arcachon, correspondante aux Marquises de la Dépêche de Tahiti, animatrice d'atelier d'écriture à Marseille, ouvrière à bord d'un chalutier-usine au sud de l'Islande. Elle a fait un tour d’Atlantique à la voile, pagayé à travers l’archipel des Tuamotu, vadrouillé dans le désert danakil, vécu dans le Haut-Atlas... Avec constance, elle est écrivaine.

Le premier ouvrage auquel elle a travaillé, en collaboration avec Yvon Le Corre, a été édité en 1978 chez Gallimard : Heureux qui comme Iris, notes et dessins d’un voyage. Ce livre est devenu la référence pour les carnettistes des générations suivantes. Depuis, Karin a publié 12 livres. Les derniers en date aux éditions de La Part Commune.

Improvisations publiques d’écriture

La patte avant aussi veut tracer son chemin, Festival Ici et Ailleurs, Brest, 2008.
Ventre à terre, performance déroulée, L’ivresse des livres, Châteauroux les Alpes, 2012.

Publications récentes

Un périple en Patagonie, La Part Commune, 2010.
Huit bouffées de sagesse papaoute, dessins de Zoé Lamazou, Gros Textes, 2010.
Le vieux qui gardait la mer, Le chien du vent, 2012.
Onze lunes au Maroc, dessins et photos de Titouan Lamazou, Gallimard, 2012.
Poèmes à l’encre de seiche et d’encornet, Gros Textes, 2013.
Ouessant la nuit, Apogée, 2014.

Dernière publication Le Cul sur la terre sacrée, éditions Plaine Page, 2014.

 

 

 

 

 

 

Retour >