guery
Pierre GUÉRY

Né en 1965 à Marseille il étudie d’abord la musique puis la danse contemporaine, qui marquent son rapport à la poésie dite “ sonore ”, très rythmée et volontiers empreinte de souffles, râles et autres balbutiements qui bougent son corps sur les scènes où il aime transpirer, seul ou en compagnie d’autres artistes comédiens, musiciens ou vidéastes.

Diplômé en lettres et en didactique des langues, il passe une dizaine d’années entre la France et l’étranger où il enseigne, traduit et critique dans diverses revues, confronte le français maternel aux langues étrangères qu’il apprend, puis s’installe pour de bon à Marseille, s’essaie aux arts martiaux et continue de forger sa pratique personnelle “ transgenre ” dans les microsillons américains de la beat generation et du mouvement lettriste français : une poésie vivante, perfor(m)ée, slamée, rock’n’roll attitude !

Son écriture invite à la profération, transmet une langue de chair : voix et peau sont une, sécrétion langagière à haute puls(at)ion.

Invité en 2005 du Festival Nomade de Performances Poétiques Teranova en Lorraine et en mai 2006 en résidence de travail à Montevidéo Centre des Ecritures Contemporaines à Marseille, il travaille actuellement pour d’autres scènes (France, Belgique, Italie) : une création sonore de Music Poéstreet (poème urbain, version radiophonique pour Arte Radio) ; Zik-Lang’Mix, une performance et un album avec le guitariste Jean-Marc Montera (Groupe de Recherche en Improvisation Musicale), ainsi que d’autres publications sorties du silence des tiroirs (nouvelles, récits) ou en cours sur disque dur (roman, théâtre).

 

 

 

 

 

Retour >