Logo


 
  C O L L E C T I O N S


Art Matin >

Les Oublies >

Plurielles >

Courts Circuits >

Boîtes Vocales >

Nouveau(x) Poète(s) >

Petits Objets Curieux >

Pare-Brise >

Résidence >

Monographies >

Connexions >


Calepins >

CONNEXIONS

esthetique de la noyade L'Usage de l'imparfait
Maxime Hortense PASCAL


Poser un genoux à terre et y coller son visage : Maxime Hortense Pascal écoute les derniers souffles de la nature, ces petits peuples de bruits qui expirent.
L'oreille tendue, elle sismographie, prend la température des mers mortes, enregistre l'effacement des signatures acoustiques et les séries des disparitions discrètes. Chaque goutte évaporée ou polluée irrigue la catastrophe annoncée.
L'Usage de l'imparfait retranscrit les bruits de fond que l'on étouffe sous les signaux industriels et commerciaux.


Éric BLANCO
Fiche technique :

Nombre de pages : 170
Dimensions : 22 x 17 cm
Isbn : 979-10-96646-23-4
Parution : 06/2019
Photogrammes de l'auteure



15,00 €  
Extrait du livre :

ce jour est un très vieux jour
commencé avant elles
avant les abeilles les cétoines les frelons
bien avant le lierre ajusté aux dinosaures aux
forêts au manque de forêt à la chaleur la
sècheresse aux climats débordés
les résines sont témoins
Auteur :

sebastien lespinasse
Maxime H. PASCAL

La presse en parle :

Article Diacritik par Pierre GUÉRY >

Article La Cause littéraire par Didier AYRES >

Article Lelitteraire.com par Jean-Paul Gavard-Perret >

Article Libr critique par Fabrice THUMEREL >

Article Sitaudis par François HUGLO >



Mentions Légales - Plan du Site - Contact