Logo


 
  2 0 0 9

Janvier ChauffeMarcel >

Mars Un Max' de Poésies >

Avril éditions Bab/Ili >

Mai Courts Circuits >

Juin Les Eauditives >

Juin Expoésie >

Juillet Autres & Pareils>

Août BIP VAL >

Septembre Rencontres >

Oct. Musiques Insolentes >

       Le Poët >



Archives 2008 >

Archives 2007 >
La ZIP partenaire du Festival des Musiques Insolentes
Lorgues, Saint-RaphaŽl, Draguignan, Barjols

programme complet sur www.mdlc-lef.com >
un projet des Miistères De La Culture


Vendredi 23 octobre
La ZIP accueille Patrick DUBOST ŗ Barjols
Performance au Centre …LIAS    19 h
Patrick Dubost gravite en géomètre de la parole. Au cours de ses performances, la voix, les sons, surgissent, se projettent dans un espace où tout peut se retrouver comme soudain suspendu. Un espace où l'on s'entend, tribu polyphonique comme de l'intérieur.

Entendre devient voir qui devient rythme qui devient parole qu devient souffle qui devient vie, contiguïté des espaces, développement simultané des directions, des époques, du silence.

voir site de l'auteur >

avec la participation finale de Laurent Michel, Gerome Gambini, Simon et Joseph Marion




du Vendredi 9 au Samedi 24 octobre
Lorgues, Saint-Raphaël, Draguignan, Barjols dans tous les lieux du festival
TABLE D'ÉCOUTES
installation sonore interactive spécialement conçue pour le FMI

Conception et réalisation Claudie Lenzi Mixage son et électronique Éric Blanco

Du visuel au temporel, Tables d'…coutes donne à voir et à entendre une métamorphose en temps réel, fondu(e)-enchaîné(e) d'où surgit tout un petit peuple de bruits, apparus, disparus. Mais il reste toujours un décalage entre ce que l'on voit et ce que l'on croit entendre :
l'art en son du temps.



Haut de page >

Patrick Dubost travaille avec le GMVL, groupe des musiques vivantes de Lyon

Il anime également des rencontres et des lectures de poésie à la Bibliothèque de Lyon Part-Dieu. Patrick Dubost arpente la frontière entre Poésie et Musique.

Il performe et parle sur ses 2 oreilles :

1 oreille dans le texte, l’autre dans le son 1 oreille sur la page, 1 autre sur la scène.

Il s’agit de polyphonie, entre voix directe et voix enregistrée, entre sa propre voix et celle diffusée.

Patrick Dubost est un horloger de la mesure et de la démesure, un horloger du sens et de la syntaxe. Mieux qu’un homme-orchestre, Patrick Dubost est un poète orchestre.